Dossier Lucas Pirard: le Standard pourrait récupérer 800.000 euros

Dossier Lucas Pirard: le Standard pourrait récupérer 800.000 euros

Le Standard va-t-il récupérer un peu d’argent ? Lors du transfert de Lucas Pirard à Saint-Trond en 2016, ce dernier n’avait pas eu d’indemnité de transfert à verser. Mais le Standard avait un droit de préemption en cas de revente moyennant une amende de 800.000 euros, soit la valeur estimée du joueur.

Or, lorsque l’ancien gardien des Rouches est parti à Waasland-Beveren en 2019, Saint-Trond n’en a pas averti le club principautaire. Celui-ci s’est donc tourné vers la Cour belge d’arbitrage pour le sport (CBAS) qui, à l’époque, ne lui avait pas donné raison estimant que les Liégeois n’avaient droit qu’à 125.000 euros, soit le montant total du transfert de Pirard à Waasland-Beveren.

Du coup, le Standard a tenté une action devant la justice civile qui vient de lui donner raison. Le dossier va donc repasser devant la CBAS avec de fortes chances que, cette fois, le verdict soit favorable au Standard.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Trond (prov. de Limbourg)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard