Un décès dans un incendie à St-Gilles: la solidarité se met en place

Vidéo
Sur la chaussée d’Alsemberg.
Sur la chaussée d’Alsemberg. - Siamu-BXL

Une personne est décédée dans l’incendie d’une maison, chaussée d’Alsemberg à Saint-Gilles, dans la nuit de lundi à mardi. Les pompiers de Bruxelles sont intervenus durant cet incendie et la circulation des trams a été interrompue durant l’intervention des secours.

« Lorsque nous sommes arrivés sur place, nous avons constaté un incendie pleinement développé en toiture et dans les combles d’une maison de trois étages. Les occupants ont été évacués ainsi que ceux des maisons avoisinantes. On a pu éviter une propagation du feu vers ces autres maisons », a expliqué Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles. « La maison sinistrée est inhabitable, sauf au rez-de-chaussée », a-t-il ajouté.

Un décès est à déplorer et le parquet et un expert en incendie sont descendus sur les lieux, a également pu apprendre Belga à bonne source.

« Le 5 juillet 2022 vers 2h, un incendie s’est déclaré Chaussée d’Alsemberg à Forest. Malheureusement les pompiers ont découvert un corps sans vie dans l’immeuble. Le parquet de Bruxelles, avisé des faits, a ordonné les premiers devoirs d’enquête et a requis un expert incendie, afin de déterminer les causes exactes de l’incendie et du décès de la victime. Plus tard dans la journée, le procureur du roi est descendu avec le juge d’instruction sur les lieux. L’enquête suit son cours et dans l’intérêt de celle-ci aucun autre commentaire ne sera fait », confirme de son côté le parquet de Bruxelles.

Au dernier étage

La victime aurait été découverte au dernier étage de l’immeuble de la chaussée d’Alsemberg.

Selon un riverain, il s’agirait du second incendie dans le même immeuble en l’espace d’une semaine. Une information qui ne nous a pas été confirmée, ni par le parquet, ni par les pompiers de Bruxelles. Pour le surplus, les quelques riverains que nous avons pu interroger n’ont pas souhaité faire davantage de commentaires, par volonté de laisser tranquille les personnes concernées et ainsi que de les laisser les autorités, encore sur place en fin d’après-midi, faire leur travail.

La solidarité s’affaire néanmoins, un théâtre de quartier en appel aux dons de vêtements pour l’une des familles, semble-t-il concernée par l’incendie.

Les autorités doivent encore déterminer si l’incendie de ce 5 juillet était volontaire ou non.

Les pompiers sont intervenus en plein milieu de la nuit.
Les pompiers sont intervenus en plein milieu de la nuit. - Siamu-BXL

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers