Deux dealers poursuivis pour vente de stupéfiants et coups et blessures à Spa

Le centre-ville de Spa, où se sont produits les faits.
Le centre-ville de Spa, où se sont produits les faits. - H.P.L.

C’est le 27 février 2020 que l’un des deux prévenus a été auditionné par la police dans le cadre de faits de coups et blessures survenus le même mois et liés à la vente de stupéfiants.

Les deux jeunes hommes se sont retrouvés dans un parc à Spa pour régler un différend. Là, l’un des deux dealers a donné deux coups à la tête de l’autre ainsi qu’un coup de batte de base-ball.

« Il y a donc deux volets dans ce dossier », a avancé le ministère public lors de son réquisitoire, « un volet stupéfiant où on a retenu la détention et la vente de cannabis en association, avec circonstance aggravante de vente à des mineurs. On a aussi retenu des coups dans le chef des deux parties, un témoin indépendant ayant rapporté un échange de coups de part et d’autre ».

Une prévention pour port d’armes (batte de base-ball) a également été retenue.

En ce qui concerne le premier dealer, une peine de deux ans a été requise à son encontre, avec circonstance aggravante de vente à des mineurs. Pour le deuxième, celui qui a porté des coups avec une batte, une peine de 18 mois a été sollicitée.

L’association a été contestée par la défense de chacun des prévenus, malgré des déclarations faites à la police. « La relation entre les deux s’apparente plus à celle d’un grossiste et d’un détaillant », a estimé l’avocat du deuxième.

Le conseil du premier prévenu a réclamé la suspension du prononcé et une peine de travail à titre subsidiaire. L’autre une peine autonome de probation soumise à conditions, ainsi qu’une peine de travail.

Le jugement sera rendu le 15 juin.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Spa (prov. de Liège)Verviers (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers