Le tacle de Medvedev envers une partie du public: «Ils ont probablement un faible QI»

Vidéos
EPA
EPA

Daniil Medvedev est sorti victorieux de son match du 2e tour face à l’Australien Nick Kyrgios à l’Open d’Australie. Pendant quatre sets, le N.2 mondial a contenu la fougue de son adversaire mais a aussi dû affronter un public australien chaud bouillant pour soutenir le joueur local.

À l’issue du match, Medvedev n’a pas manqué de le faire remarquer. Alors que Jim Courier était sur le court pour recueillir ses premières impressions, le Russe a demandé au public de cesser de siffler. « Les gars, je n’entends rien, montrez un peu de respect pour Jim Courier. Il a gagné ici, merci. Au moins respectez quelqu’un, respectez Jim Courier », a lancé le Russe. Courier lui indique que le public ne siffle pas réellement, mais dit « SIU » en référence à la célébration de Cristiano Ronaldo. Ce cri, le public de Kyrgios se l’est approprié déjà lors du premier match de l’Australien. Sauf que Medvedev, connu pour ne pas avoir sa langue en poche, n’en est pas resté là.

Au micro d’Eurosport, il est revenu sur le public particulièrement bruyant entre deux services. « Quand j’avais un 2e service, le public commençait à faire du bruit et c’est juste décevant », a commenté Medvedev. « Ce n’est pas tout le monde, mais ceux qui le faisaient ont probablement un faible QI. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Tennis