Guido, supporter de Manchester City laissé pour mort sur l’E40: son fils témoigne

Guido, supporter de Manchester City laissé pour mort sur l’E40: son fils témoigne
Capture vidéo HLN

Les faits se sont déroulés vers 22h40 sur un parking situé le long de la E40. Le match, lors duquel les Anglais se sont imposés sur le score de 1-5, avait débuté à 18h45 au stade Jan Breydel.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le sexagénaire originaire de Ninove s’est fait dérober son écharpe de Manchester alors qu’il se trouvait au magasin de la station-service. Lorsqu’il a voulu la récupérer à l’extérieur, une bagarre impliquant plusieurs suspects a éclaté.

Les secours sont arrivés sur place et ont transporté l’homme à l’hôpital. Les cinq supporters brugeois ont été interpellés dans la nuit à la demande du parquet.

Le Club de Bruges a pris connaissance des faits « avec effroi ». « Nous condamnons toute violence, à l’intérieur comme à l’extérieur du stade. Nos pensées vont vers la famille et les amis de ce supporter de Manchester City », ont réagi les champions de Belgique.

La formation anglaise s’est de son côté dit « choquée et attristée ». « Nous sommes en contact avec le Club de Bruges ainsi que les services de police belges et mancuniens pour rassembler davantage d’informations. Nos meilleurs sentiments accompagnent le supporter et ses proches. »

D’autres supporters des Blauw en Zwart se sont tristement mis en évidence mardi soir. Trois d’entre eux ont été interpellés pour avoir attaqué un bus de fans anglais avant la rencontre. La police est rapidement intervenue. Arrêtés administrativement, la cellule Football devra décider de leur sort. Un volet judiciaire pourrait également suivre, a précisé la police locale, notamment pour les dégâts causés au véhicule.

« Ils ont laissé mon père pour mort »

La victime est Guido De Pauw, originaire de Meerbeke, il est âgé de 63 ans. C’est accompagné de deux amis qu’il s’est rendu au stade à Bruges ce mardi, lit-on dans les colonnes de HLN.

Jurgen De Pauw, le fils de Guido, a expliqué à nos confrères que son père s’était fait voler son écharpe et quand il a demandé qu’on lui rende, « il a reçu un coup violent à la tête ». « Les agresseurs se sont enfuis et ont laissé mon père pour mort », ajoute-t-il.

Blue Moon Belgium, le club belge des supporters des Citizens n’a jamais vécu une telle violence après un match. « Chaque semaine, nos membres traversent la Manche pour suivre les matchs de City, à Manchester comme à l’extérieur. Nous avons également participé à de nombreuses compétitions en Europe. Nous n’avons jamais eu à faire face à la violence », a expliqué Jurgen, qui affirme que la police détient les coupables. « Il y avait suffisamment de témoins et il y a aussi des caméras. J’espère vraiment qu’ils n’échapperont pas à leur punition », ajoute le fils de Guido.

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Champion's League