Une copie de la Joconde exposée à Bruxelles avant sa mise aux enchères

La Joconde.
La Joconde. - PhotoNews

L’oeuvre, une huile sur panneau de chêne peinte vers 1600, témoigne de la fascination précoce exercée par Léonard de Vinci et ses œuvres. « D’une exécution à la fois minutieuse et stylistiquement affirmée, elle constitue un important témoignage historique de la compréhension de l’importance majeure de l’acquisition réalisée par le roi de France, François Ier au début du XVIe siècle - bien avant donc le regain de célébrité qu’apportera le vol dont elle fera l’objet au début du XXe siècle », détaille le communiqué.

Selon Artcurial, cette version est « fidèle à l’original en tous ses motifs, laissant apparaître cependant de manière plus visible sur les côtés les deux colonnettes de la loggia dans laquelle le modèle est assis. Le peintre a été particulièrement attentif à rendre avec délicatesse les carnations du visage et des mains, sans pour autant renier son métier propre. La fidélité à l’original et l’intelligence de la copie tendent à laisser penser que son auteur a pu avoir accès à la Joconde de Léonard de Vinci et l’examiner avec attention. »

L’oeuvre, estimée entre 150.000 et 200.000 euros, sera exposée du 5 au 8 octobre à Vienne, du 27 au 29 octobre à Bruxelles et du 5 au 8 novembre à Paris, où elle sera présentée aux enchères le 9 novembre prochain chez Artcurial.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES