20 mois de prison pour un important trafic de cannabis mis au jour à Arlon

Le prévenu a été arrêté alors qu’il rentrait chez lui en France.
Le prévenu a été arrêté alors qu’il rentrait chez lui en France. - D.R.

Cela s’était déroulé le 7 mai dernier. Il venait des Pays-Bas et retournait chez lui. « J’avais de grosses dettes de jeu à épurer. Je devais de l’argent à des personnes peu recommandables alors je suis devenu passeur pour me faire un revenu supplémentaire et rembourser toutes ces personnes », avait expliqué le prévenu, âgé d’une quarantaine d’années. « Monsieur nous a avoué avoir effectué une quinzaine d’allers et retours entre son domicile et la Hollande. Après quelques rapides calculs, on réalise qu ’il a fait transiter une quantité de 81 kilos de cannabis, c’est énorme ! Vous n’avez ici qu’un maillon de la chaîne. Mais il va falloir faire comprendre à la chaîne entière que tous ces trafics transfrontaliers doivent cesser. Je réclame 4 ans d’emprisonnement et 8000 euros d’amende », avait réclamé le ministère public.

Le jugement rendu par Philippe Nazé a quant à lui été plus clément. Le Français écope toutefois d’une peine de 20 mois de prison ferme ainsi que d’une confiscation par équivalent de 8.000 €. Le véhicule qui servait au trafic, une Citroën C3, a également été saisi. « Nous sommes bien malgré nous au cœur d’une zone de transit. Il n’y a rien à faire, les gens continueront encore et encore à passer dans notre région pour faire transiter la drogue des Pays-Bas vers leur destination. Sanctionner mon client aussi sévèrement, pour mettre en garde les autres membres des associations de malfaiteurs, ce ne serait pas une solution », avait pourtant plaidé son avocat, Me Dimitri De Coster.

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG