Tunnel Botanique: une sécurisation ce mardi soir

La balustrade menacerait de tomber...
La balustrade menacerait de tomber... - Belga

Ayant été informé que la balustrade surplombant le tunnel risquait de tomber, le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir avait donné pour instruction à ses services de réaliser en urgence un rapport circonstancié de la situation.

« Ce rapport technique relève de manière explicite que l’analyse du mode de fixation des balustres entre la main courante et le socle qui composent la balustrade, tant du côté du boulevard du Jardin Botanique que du côté de la rue Royale, amène le constat du fait qu’une simple poussée sur les balustrades totalement désolidarisées pourrait avoir pour effet que celles-ci tombent sur les véhicules en circulation dans le tunnel », pouvait-on lire dans un communiqué envoyé mardi matin par la Commune.

Le cabinet du bourgmestre avait immédiatement informé les services de Bruxelles-Mobilité de la situation et de l’urgence pour la Région d’agir en sa qualité de gestionnaire de ce tunnel. Mais cette communication n’avait été suivie d’aucun effet concret, estimait le cabinet.

« Sur cette base, et tenant compte de la gravité de la situation et du risque imminent de trouble à la sécurité publique, un dispositif de sécurité empêchant toute intrusion humaine et, a fortiori, toute poussée humaine sur les balustrades précitées, a été installé par les services communaux dès les premières heures du jeudi 29 juillet 2021.Sur cette base également, un courrier de mise en demeure a été adressé en date 30 juillet 2021 au Ministère régional en charge de la Mobilité et des Travaux Publics, afin, d’une part, de faire procéder, sous 24 heures de la réception de ce courrier, à la sécurisation du flan de la balustrade, côté tunnel, par un dispositif capable de retenir les chutes éventuelles des balustres sur les véhicules en circulation en dessous de cette balustrade, et, d’autre part, de faire procéder, sous 30 jours de la réception dudit courrier, à la fixation et à la stabilisation dans les règles de l’art des balustres afin d’éviter définitivement tout glissement d’éléments de quelque nature que ce soit. »

Emir Kir « appelait la Région à entamer toutes affaires cessantes les travaux de sécurisation de ce versant de la balustrade et prévient qu’à défaut de réalisation dans les 48h, il sera contraint d’adopter un arrêté de police imposant la fermeture temporaire du tunnel Botanique ».

La Région a réagi

Et visiblement, toute cette agitation a eu son petit effet. Contactée en matinée mardi, la Région nous expliquait ne pas être restée inactive dans ce dossier. « Nous avons reçu le courrier la semaine dernière et nous avons tout de suite procédé à une étude de stabilité de la balustrade en question », commentait la porte-parole de Bruxelles-Mobilité Camille Thiry.

En fin de journée, Emir Kir nous communiquait « que la Région procédait dès ce mardi soir à la sécurisation du tunnel Botanique ».

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES