La bataille entre la Belgique et la France concernant un futur parc éolien s’envenime

La bataille entre la Belgique et la France concernant un futur parc éolien s’envenime

Les Belges ont donc suggéré une solution de rechange, plus au nord. « Nous déposons une plainte auprès de la Commission européenne car la France n’a pas informé notre pays de l’emplacement du parc éolien. Par ailleurs, nous engageons une action en justice devant le Tribunal Administratif de Lille contre la décision d’EMD de poursuivre ses projets. Ce n’est pas souvent que deux pays amis se livrent une bataille juridique à un tel niveau, mais c’est nécessaire. Notre proposition est de construire les éoliennes prévues cinq kilomètres plus profondément dans la mer, mais la France n’est pas d’accord avec cela, » a déclaré Vincent Van Quickenborne, le ministre de la Mer du Nord, à nos confrères du Het Laatste Nieuws (Open Vld).

Au niveau visuel, les éoliennes seraient très visibles depuis De Panne, Koksijde et Nieuport. Le port d’Ostende craint également une perte économique car les navires devront faire un détour plus important vers l’Angleterre.

Les politiques n’ont pas manqué de réagir. « Pas devant ma plage », affirme fermement Bram Degrieck (Het Plan-b). Il est soutenu par Geert Vanden Broucke (CD&V) de Nieuport, Marc Vanden Bussche (LB) de Koksijde et Bart Tommelein (Open Vld) d’Ostende.

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique