Le collectif «Tegengas-Dégaze» dénoncera la centrale au gaz de Manage

La future centrale TGV de Manage.
La future centrale TGV de Manage. - Eneco

Des actions seront menées localement par des riverains « contre l’arrivée de ces méga-centrales polluantes et inutiles », a indiqué le collectif.

« Nous serons entre 80 et 100 citoyens de notre mouvement à participer au ’Cyclo Tour’, sous la forme de relais, étape par étape », a expliqué Ike Teuling, du collectif Tegengas-Dégaze. « Nous avons officiellement lancé nos randonnées, qui combineront des parcours en train et à vélo, mercredi à Manage et nous visiterons les chantiers de Roux, des Awirs et de Seraing en Wallonie. Un arrêt sera également effectué à la centrale nucléaire de Tihange pour souligner que Dégaze soutien la sortie du nucléaire. »

Pour le collectif, le choix entre l’énergie nucléaire et les centrales à gaz est un « faux dilemme ». Mais « la CREG (Commission de régulation de l’électricité et du gaz, ndlr) a démontré à plusieurs reprises qu’une sortie du nucléaire est possible sans nouvelles centrales au gaz ».

Les cinq étapes de l’action feront les jonctions entre Manage et Liège (jeudi), Liège et Dilsen-Stokkem (vendredi), Dilsen-Stokkem et Gand (samedi), Gand et Vilvorde (dimanche) et, enfin, entre Vilvorde et le bureau de Groen à Bruxelles (lundi), où les signatures recueillies durant les cinq jours d’action pour la pétition émise par le collectif seront remises à la Ministre de l’Énergie Tinne van der Straeten (Groen).

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Manage (Hainaut)Région wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DU CENTRE