36.000€ en plus chaque année pour la culture à Floreffe

Bonne nouvelle pour le centre culturel.
Bonne nouvelle pour le centre culturel. - C.H.

Le 29 avril dernier, le conseil communal de Floreffe a validé le Contrat-Programme du centre culturel de la commune. Ce document encadre les objectifs et les actions de l’institution pour les quatre prochaines années.

Le centre culturel de Floreffe.
Le centre culturel de Floreffe. - C.H.

Le vote du conseil concrétise aussi un renforcement des crédits consacrés à la culturel à Floreffe : la commune va recevoir 36.000 € de plus par an de la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

« Je suis particulièrement contente d’annoncer qu’à l’initiative de la ministre de la culture Bénédicte Linard, la subvention annuelle versée par la Fédération Wallonie-Bruxelles au Centre Culturel de Floreffe est majorée de 36.000€ (108.000 € au lieu de 72.000 €) et ce jusqu’à la fin du Contrat-Programme en 2024 », explique ainsi l’échevine floreffoise de la Culture, Magali Deproost (Ecolo). « Cette somme viendra s’ajouter aux subventions communale (60.000 €) et provinciale (10.000 €) et permettra au Centre Culturel d’intensifier son développement. »

L’échevine Magali Deproost.
L’échevine Magali Deproost. - C.H.

Selon l’échevine, l’institution, basée à Franière, est en train de prendre un nouveau virage, grâce notamment à l’engagement d’un nouvel animateur-directeur, Bruno Wynands. Les collaborations ont aussi été renforcées avec les associations culturelles locales : artistes, photographes, École de musique, Floreffe Jazz Orchestra, Ateliers du savoir, Bistrot des parents… « et bien sûr les nombreux stages proposés aux jeunes. »

Les actions futures encore à déterminer

« La Culture vit des moments très difficiles et le Centre Culturel de Floreffe devra se soucier plus que jamais de redonner aux Floreffois et Floreffoises le goût de s’émerveiller et de se retrouver autour d’événements culturels où les créateurs, artistes pourront enfin de nouveau s’exprimer », se réjouit encore l’échevine. « Ces soutiens financiers importants devront permettre de redonner à la Culture un nouvel élan à Floreffe. »

Les actions nouvelles permises par ce nouveau budget sont encore à déterminer. « La réflexion commence maintenant », confirme Magali Deproost. « La nouvelle est assez récente. » L’échevine souligne aussi qu’en plus de subsides supplémentaires, la commune a décroché du Fonds Maribel Social de quoi couvrir l’engagement d’un mi-temps en plus.

L’échevine insiste également : le soutien renforcé de la Fédération Wallonie-Bruxelles doit profiter « à tous les acteurs culturels sur notre territoire, on doit faire rayonner l’action culturelle à Floreffe. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Floreffe (prov. de Namur)Franière (c.f. Floreffe)
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR