Un Rebecquois de 15 ans signale une alerte à la bombe: il s’agissait d’une « blague »

Image d’illustration.
Image d’illustration. - Freepik

Une alerte a la bombe a été signalée, dans la nuit de mercredi à jeudi aux alentours de 1h45, dans une maison de repos près de Gand, a-t-on appris auprès du parquet du Brabant wallon. L’information a immédiatement été prise au sérieux et les enquêteurs se sont chargés de l’affaire. L’enquête a ainsi permis de remonter jusqu’à un mineur habitant Rebecq.

Le jeune homme, âgé de 15 ans, avait en effet passé un coup de téléphone pour signaler qu’une bombe avait été déposée dans une maison de repos. Il s’agissait en réalité d’une blague… de très mauvais goût. « Le jeune homme n’a manifestement pas mesuré la gravité de ses propos car il a été très surpris et apeuré par l’intervention des services de police », a indiqué la porte-parole du parquet brabançon.

À l’arrivée des forces de l’ordre, l’adolescent a immédiatement avoué les faits, se confondant en excuses. « Sa pauvre maman était catastrophée ! Lui aussi d’ailleurs. Il s’agissait d’une bêtise et il s’est bien rendu compte que ce n’était pas très malin », commente-t-on encore du côté du parquet. Le jeune homme sera prochainement auditionné pour tenter d’en savoir plus sur les motivations de ses actes.

« En ce qui concerne la maison de repos, nous ne disposons pas d’informations sur d’éventuels désagréments occasionnés. Nous ne savons pas si les résidents ont dû être évacués », conclut la porte-parole.

Aussi en Faits divers