The Voice: un des finalistes «pistonné par la prod», écrivait un magazine en janvier

The Voice: un des finalistes «pistonné par la prod», écrivait un magazine en janvier

Antoine Delie a subjugué tout le monde lors de sa première apparition sur le plateau de The Voice le 18 janvier dernier, lors du lancement de la saison 9 sur TF1. Avec sa reprise du titre La Pluie d’Orelsan, le jeune Montois avait fait l’unanimité auprès du public et des coaches, dont certains le voyaient déjà comme potentiel vainqueur ! « Pour moi, tu es The Voice ! », lui avait même lancé Amel Bent.

Quelques jours plus tard, le 24 janvier, le magazine people français Public revenait sur le petit phénomène belge qui avait émerveillé toute la France. Dans ses pages, on pouvait ainsi lire, en titre, que le jeune homme de Baudour était « pistonné par la prod », rien que ça !

« Vu l’insistance de la prod pour attirer à elle Antoine… »

Selon le magazine, le jeune Belge, repéré grâce à son talent, avait été contacté par la production de The Voice France après son passage à The Voice Belgique. « Une équipe dirigée par le grand manitou du casting musical en France : Bernard Berberes. Et c’est loin d’être la première fois que ce ponte du secteur, qui se targue d’avoir déniché Jenifer quand il s’occupait de la Star Academy, s’affranchit de certaines règles du fair-play », écrivait le magazine. Il cite l’exemple d’un candidat d’une précédente saison qui avait passé l’audition et qui s’était retrouvé, « comme par hasard » écrit Public, dans l’équipe de Matt Pokora, alors que les trois hommes se connaissaient déjà et avaient auparavant travaillé ensemble.

Et le magazine de conclure sur le cas de notre jeune représentant belge : « Vu l’insistance de la prod pour attirer à elle Antoine, il y a fort à parier que d’ici quelques mois il sera dans le carré final. On prend les paris ? »

Malgré cette conclusion, personne ne doute pourtant, cinq mois plus tard, que le jeune Montois est arrivé en finale car il était bien l’un des meilleurs de la saison, et non parce qu’il avait été repéré, comme beaucoup d’autres candidats car c’est assez habituel, par un directeur de casting. Le Belge s’est d’ailleurs qualifié pour le carré final samedi dernier grâce aux votes du public.

Notre sélection vidéo
Aussi en TV